BFMTV

Krombach, Patron, Heaulme et Leclaire: la semaine de la justice

L'intérieur de la prison des Baumettes, en mars 2013. (photo d'illustration)

L'intérieur de la prison des Baumettes, en mars 2013. (photo d'illustration) - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

BFMTV.com revient pour vous sur l'actualité judiciaire marquante des sept derniers jours. Cette semaine le procès Heaulmes a été reporté; Jean-Michel Baylet a été mis en examen et Christiane Taubira est restée ministre de la Justice.

Si l'actualité judiciaire cette semaine vous a échappé, BFMTV.com vous propose de vous mettre à la page en un coup d'oeil.

Remaniement. Il s’agit sans doute de l’une des plus grosses surprises du gouvernement Valls. Annoncée sur le départ, y compris par une partie de ses proches, Christiane Taubira reste finalement à son poste de Garde des Sceaux. En presque deux ans, elle n’aura renforcé son statut d’icône de la gauche, et exacerbé les tensions avec l’opposition.

Restaurants. Le président du Parti des Radicaux de gauche, Jean-Michel Baylet a été mis en examen mardi à Bordeaux. En cause, une affaire remontant à 2004 portant sur des frais de bouche au conseil général du Tarn-et-Garonne.

Viols et agressions sexuelles. Gilles Patron, ancien "père d'accueil" de Laetitia et Jessica Perrais, a été condamné vendredi par la cour d'assises de Loire-Atlantique à huit ans d'emprisonnement pour viols et agressions sexuelles sur mineurs. L'avocat général avait requis 13 ans de réclusion criminelle, jeudi. Plus tôt, il avait demandé pardon à la soeur jumelle de Laetitia, Jessica Perrais, qui l'accuse de viols.

Rebondissement. Vingt huit ans après les faits, les investigations sur le double meurtre de Montigny-lès-Metz continuent. Au lendemain du renvoi du procès de Francis Heaulme du fait de l'apparition d'un nouveau suspect, Henri Leclaire, le parquet de Metz a ouvert mercredi une information judiciaire contre ce dernier.

Prisons. Des travaux ont été entrepris aux Baumettes après une première visite du Contrôleur général des lieux de privation de liberté. Jean-Marie Delarue, a cette fois constaté de nets progrès sur les conditions matérielles et de fonctionnement du centre pénitentiaire des Baumettes, même si l'amélioration reste "fragile".

Verdict. Pour la justice française, la condamnation de Dieter Krombach est désormais définitive. La Cour de cassation a rejeté ce mercredi le pourvoi de ce cardiologue allemand, qui contestait sa condamnation à 15 ans de prison pour la mort de sa belle-fille, Kalinka Bamberski, survenue le 10 juillet 1982 à Lindau en Allemagne.

Aurélie Delmas