BFMTV

Justice: il tue sa compagne "pour ne plus entendre ses insultes"

BFMTV

Un jeune homme de 25 ans est jugé depuis lundi par les assises de Côte-d'Or pour avoir étranglé sa compagne et découpé son corps en morceaux en janvier 2011. Présenté par son avocat comme "d'une normalité confondante", il encourt pour ces faits la réclusion criminelle à perpétuité.

Mardi, Fabien S. a expliqué à la Cour avoir serré le cou de la jeune femme lors d'une dispute parce qu'il "ne voulait plus entendre ce qu'elle disait". Sa compagne s'était effondrée au sol et il lui avait serré le cou de nouveau. "Je ne voulais pas qu'elle recommence à m'insulter", a-t-il ajouté.

Il avait ensuite laissé le corps plusieurs jours dans l'appartement du couple, avant de le sectionner à la scie. Question de la présidente: "Comment peut-on découper le corps de celle qu'on peut aimer?" "La peur", a répondu Fabien S. "La peur de savoir qu'on a pu tuer quelqu'un, la peur de décevoir beaucoup de gens et vouloir laisser l'espoir" à la famille de sa compagne.

Le verdict, initialement attendu mercredi, pourrait ne survenir que jeudi.

M. T. avec AFP