BFMTV

Jonathann Daval: la cour d'appel de Besançon rejette sa demande de remise en liberté

Jonathann Daval est incarcéré depuis janvier 2018.

Jonathann Daval est incarcéré depuis janvier 2018. - AFP

Le principal suspect du meurtre d'Alexia reste en détention provisoire, après une audience pendant laquelle il s'est très peu exprimé.

Jonathann Daval, principal suspect du meurtre de son épouse Alexia, reste en détention provisoire: c'est ce qu'a décidé la cour d'appel de Besançon ce mardi. Une décision communiquée par son avocat, Randall Schwerdorffer, qui explique cette décision par deux arguments: la sécurité du suspect, "difficile à assurer" et "l'émoi public provoqué par cette affaire".

L'informaticien de 34 ans a comparu par visioconférence depuis la maison d'arrêt de Dijon où il est détenu. Selon Stéphanie Gay, la soeur d'Alexia, Jonathan Daval, est apparu "impassible, sans réactions". Il "n'avait pas l'air aussi mal en point que ce que ses avocats le laissaient entendre", même s'il est "un peu" amaigri, a observé Grégory Gay, le mari de Stéphanie.

Il y a un an, la découverte du corps d'Alexia

Selon le couple et les avocats des parties civiles, Jonathann Daval n'a "absolument rien dit" à l'appui de sa demande de mise en liberté et n'a pas eu "un mot" pour la famille, en ce jour anniversaire de la découverte du corps d'Alexia. 

Cette demande de mise en liberté était la conséquence de la nouvelle version des faits avancée par l'informaticien lors d'une audition par le juge d'instruction, le 27 juin.

A. K. avec Alexandra Gonzalez