BFMTV

JMJ: les blessés "sortis d'affaire" après l'accident en Guyane

L'accident a été très violent mercredi en Guyane

L'accident a été très violent mercredi en Guyane - -

Dans le premier bilan, outre le décès d'une étudiante parisienne de 21 ans, Sophie Morinière, 3 blessés (deux chauffeurs et un jeune) étaient considérés entre la vie et la mort.

Tous les blessés de l'accident qui a impliqué mercredi en Guyane un camion et un bus, tuant une jeune participante des Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ), sont "sortis d'affaire", a-t-on appris jeudi auprès de la préfecture. Dans le premier bilan, outre le décès d'une étudiante parisienne de 21 ans, Sophie Morinière, 3 blessés (deux chauffeurs et un jeune) étaient considérés entre la vie et la mort. Six autres jeunes étaient blessés plus légèrement, également hospitalisés.

"On compte encore six personnes hospitalisées à Cayenne, Kourou et Saint-Laurent du Maroni: quatre adultes (deux chauffeurs et deux passagers du poids lourd) et deux jeunes", a précisé la préfecture.

En Guyane avant les JMJ de Rio

Le bus accidenté transportait des jeunes parisiens qui se rendaient au Centre spatial de Kourou. L'accident s'est produit près de la commune de Mana (ouest) dans une ligne droite de la RN1, le principal axe de la Guyane qui relie Cayenne à Saint-Laurent du Maroni où les jeunes gens étaient accueillis en amont des JMJ, qui s'ouvriront lundi à Rio de Janeiro.

Le procureur de la République de Cayenne, Ivan Auriel devrait ouvrir dans la journée "une information judiciaire pour blessures involontaires et homicide involontaire".