BFMTV

Incendie mortel à Paris: les précisions du porte-parole des pompiers

Trois personnes ont trouvé la mort ce samedi au petit matin dans le XIe arrondissement de Paris. Le capitaine Florian Lointier, porte-parole des pompiers de Paris, est intervenu devant nos caméras.

Jusqu'à 200 personnes, de nombreux véhicules dont vingt engins dédiés aux sauvetages et incendies. Ce samedi au petit matin, les pompiers de Paris ont engagé des moyens très importants pour étouffer le feu qui s'est déclaré dans un immeuble de la rue de Nemours, dans le XIe arrondissement, sur le coup de 5 heures du matin. L'incendie a tué trois personnes, dont une jeune fille qui s'est défenestrée. Une personne est aussi grièvement blessée. 27 personnes ont également été légèrement blessées, intoxiquées. Une vingtaine de sauvetages ont été réalisés par les pompiers. Le capitaine, Florian Lointier, leur porte-parole, est intervenu sur notre antenne pour faire le point.

Il a expliqué que le comportement des locataires avait permis d'éviter un bilan plus lourd encore: "Les messages de prévention que nous avons faits passer après l’incendie de la rue Erlanger dans le XVIe arrondissement qui avait coûté la vie à 10 personnes ont été respectés, c’est-à-dire que les nombreuses personnes qui étaient présentes sont restées confinées dans leur appartement et ont bien fermé leur porte. Ce qui fait que les pompiers ont pu venir les chercher au moyen d’échelles."

"Pas de piste privilégiée"

Il a ajouté: "Le feu est maîtrisé, mais il n’est pas encore totalement éteint. Il reste des poutres qui brûlent, il y a encore des reconnaissances à effectuer dans les sous-sols mais le feu est maîtrisé." "Nous sommes maîtres du feu", a-t-il résumé plus tard. Si le soldat du feu a rappelé qu'il n'existait à ce stade "pas de piste privilégiée" pour expliquer l'incendie dans la mesure où l'enquête ne relève pas des pompiers, il a noté que les premiers éléments indiquent que le feu a d'abord pris dans un hammam situé dans l'édifice et dans la cage d'escalier, embrasant les six étages.

Florian Lointier a posé qu'un lieu avait été ouvert pour accueillir les personnes secourues, en l'occurrence un restaurant. Elles seront ensuite prises en charge par la mairie. Certains résidents pourront cependant rentrer chez eux dès ce samedi soir.

Robin Verner