BFMTV

Incendie à Anglet: un mineur de 16 ans mis en examen

La forêt de Chiberta après un incendie, le 31 juillet 2020 à Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques

La forêt de Chiberta après un incendie, le 31 juillet 2020 à Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques - GAIZKA IROZ © 2019 AFP

Un mineur de 16 ans a été mis en examen pour "destruction volontaire par incendie" dans le cadre de l'enquête sur l'incendie à Anglet survenu le 30 juillet dernier

Un jeune homme de 16 ans a été mis en examen dans le cadre de l'enquête sur l'incendie à Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui a ravagé 165 hectares de pinèdes le 30 juillet.

Cet adolescent qui vivait dans un foyer et avait "une tendance avérée à la pyromanie, s'est vanté auprès de ses camarades d'en être l'auteur", a précisé le procureur.

Au lendemain de l'incendie, une enquête préliminaire pour "destruction par incendie ayant entraîné une ITT supérieure à 8 jours" avait été ouverte par le parquet pour déterminer l'origine du feu. "Au regard des nouveaux éléments révélés par l'enquête confiée à la Police Judiciaire de Bayonne dans le cadre de l'incendie de la forêt de Chiberta", indique le parquet de Bayonne, ce dernier a ouvert une information judiciaire confiée à un magistrat instructeur.

Origine humaine

Le feu s'est déclaré le jeudi 30 juillet au soir dans la forêt de Chiberta, sur la commune d'Anglet. Difficilement maîtrisable, des habitations avaient dû être évacuées. Six d'entre elles ont d'ailleurs été détruites par les flammes. La mobilisation de 150 sapeurs-pompiers et deux Canadair ont été nécessaires pour venir à bout du feu.

Au regard des premiers éléments de l'enquête, le parquet de Bayonne a indiqué que le feu était d'origine humaine. "Il n'y a pas eu de foudre ou fil électrique qui aurait provoqué une étincelle", avait déclaré au début du mois d'août Caroline Parizel, vice-procureur de Bayonne.

https://twitter.com/justinecj Justine Chevalier avec AFP Journaliste police-justice BFMTV