BFMTV

Ille-et-Vilaine: un policier sauve un bébé devant le commissariat de Saint-Malo

Un policier a miraculeusement sauvé un bébé de douze mois en état d'asphyxie, lundi soir à Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine, en lui prodiguant les premiers secours.

L'histoire tient du miracle. Un policier de Saint-Malo est parvenu à réanimer un bébé de douze mois, dans la nuit de lundi à mardi. Il est 23h45 lundi soir lorsque les agents de police de permanence au commissariat de la ville entendent tambouriner à la porte. Il s'agit d'une mère, totalement paniquée, tenant son enfant inconscient dans les bras. Habitant à proximité du commissariat, son premier réflexe a été de venir demander l'aide des policiers. Ceux-ci décident d'intervenir avant l'arrivée des secours. 

Gestes de secours

Formé aux premiers secours, un policier de 37 ans a entrepris de réanimer le bébé, qui convulse. "Mon fils aîné a eu le même problème quand il était petit. Le médecin m'avait montré ce qu'il fallait faire si cela se reproduisait", a-t-il expliqué à Ouest-France. Le gardien de la paix a appliqué les premiers gestes de secours en mettant la petite fille en position latérale de sécurité.

"Je l'ai mise contre moi, en appui sur mon avant-bras, la tête vers le bas. En tapotant au niveau du dos et en compressant un peu sa cage thoracique, elle a commencé à régurgiter. J'ai enlevé des glaires et du lait. Sa gorge a fini par se dégager", a détaillé le policier.

L'enfant a pu reprendre son souffle avant l'arrivée des pompiers, et a été pris en charge par l'hôpital de Saint-Malo pour des examens complémentaires. La petite va mieux, et a fêté son premier anniversaire mardi. 

Du côté de la mère comme des policiers, c'est un grand soulagement, car les réflexes de ce gardien de la paix ont certainement permis d'éviter un drame. "Cela a été un tel soulagement de voir le bébé reprendre son souffle. La maman nous a remerciés cent fois", a confié le policier-sauveur. Et d'ajouter: "Je l'ai fait pour le bébé, ça aurait pu être le mien". 

A.S.