BFMTV

Hérault: violée, torturée et frappée par son mari pendant huit ans

Photo d'illustration

Photo d'illustration - XAVIER LEOTY / AFP

Une femme a vécu pendant huit années sous la torture de son mari, qui se retrouve aujourd'hui jugé par la cour d'assises de l'Hérault.

Elle a vécu l'enfer. Une mère de trois enfants a subi les violences quotidiennes de son mari qui l'a violée, torturée et frappée pendant plusieurs années, révèle France Bleu Hérault. L'homme, âgé de 33 ans, est dès ce lundi jugé à la cour d'assises de l'Hérault.

Ils se sont rencontrés à l'âge de 16 ans, et les violences ont débuté en 2006, alors que l'homme soupçonnait sa femme de se prostituer pour s'acheter de la cocaïne. L'entourage du couple a averti les gendarmes de sa dangerosité en 2013.

"Ma mère n'était plus une femme mais un punching-ball"

Les gendarmes découvrent alors la femme rouée de coups, recouverte de cicatrices aux jambes, la lèvre déformée par un coup de cutter et qui a perdu l'usage de son oreille gauche. 

"Ma mère n'était plus une femme mais un punching-ball", regrette sa fille de 16 ans, qui ajoute que sa mère était obligée de manger les excréments et de boire l'urine de son mari, en plus d'être violée, giflée et frappée chaque matin.

Atteinte du syndrome de Stockholm

Tétanisée, la victime ne s'est jamais plainte du sort qui lui était réservé. Un expert cité par France Bleu stipule que la femme de 33 ans est atteinte du syndrome de Stockholm, qui correspond à un sentiment de sympathie et d'affection développé par les victimes pour leurs agresseurs. 

Elle est à ce jour toujours en curatelle, et les trois enfants sont placés en famille d'accueil depuis 2013. Le verdict de la cour d'assise devrait être rendu mercredi.

C.P