BFMTV

Hérault: un appel à témoins lancé par la gendarmerie après la disparition d'une femme de 38 ans

L'appel à témoin lancé pour "disparition inquiétante" par la gendarmerie de l'Hérault pour Aurélie Vaquier.

L'appel à témoin lancé pour "disparition inquiétante" par la gendarmerie de l'Hérault pour Aurélie Vaquier. - BFMTV

Aurélie Vaquier, âgée de 38 ans, n'a plus donné de signe de vie depuis le 28 janvier. Ses proches, qui ont organisé des recherches samedi autour de Bédarieux, assurent que cette disparition "ne lui ressemble pas".

Samedi, les proches d'Aurélie Vaquier, qui n'a plus donné signe de vie depuis le 28 janvier, se sont rassemblés à Bédarieux (Hérault) pour effectuer des recherches autour de son domicile, sans aboutir à de nouveaux éléments. Depuis un mois, la gendarmerie départementale a de son côté lancé un appel à témoin pour une "disparition inquiétante".

Besoin de "prendre l'air"

Selon nos confrères du Parisien, Aurélie Vaquier a quitté le domicile conjugal le 28 janvier, avec une "petite valise à roulettes, sans destination connue à ce jour". Dans la vie, elle "vend des bijoux sur le marché de la commune", rapporte France Bleu Hérault.

Elle aurait eu besoin "de prendre l'air", selon les propos de son compagnon, Samir. Lui est parti chercher ses propres enfants dans l'Ain et n'est revenu à Bédarieux qu'à la fin des vacances scolaires.

"Elle n'était toujours pas revenue. Et elle n'a jamais répondu à mes appels. C'est incompréhensible", affirme-t-il au Parisien.

Un mois après avoir eu de ses nouvelles pour la dernière fois, ce cuisinier se décide à prévenir la gendarmerie de Béziers, qui lance rapidement un appel à témoins.

Ça "ne lui ressemble pas"

Dans leur publication, les enquêteurs soulignent qu'Aurélie Vaquier ne dispose pas de véhicule, ni de téléphone portable. Parmi les caractères physiques, elle est de type "européen", a des cheveux longs et bruns et deux piercings au visage.

Depuis, peu d'éléments ont filtré de l'enquête. Cette disparition "ne lui ressemble pas", affirme Soraya, une amie de la disparue au Parisien. Un départ volontaire parait d'autant peu probable selon ses proches qu'Aurélie Vaquier a laissé seul son chat qui était "comme son bébé".

Si cette disparition rappelle celle de Delphine Jubillar dans le département voisin du Tarn, aucun élément n'a été transmis par les autorités pouvant relier les deux affaires.

Esther Paolini Journaliste BFMTV