BFMTV

Grève: une conductrice de la RATP prise à partie par des grévistes, une enquête interne ouverte

-

- - Etienne Laurent - AFP

Sur une vidéo publiée par un témoin sur les réseaux sociaux, on voit une conductrice de métro marcher sur le quai de la station place d'Italie pour rejoindre son poste de travail. Derrière elle, une dizaine d'individus la suivent, la huant et la bousculant.

Une conductrice de la RATP a été prise à partie par des grévistes, lundi, alors qu'elle allait prendre son service, a appris BFM Paris. La RATP a ouvert une enquête interne.

Sur une vidéo publiée par un témoin sur les réseaux sociaux, on voit une conductrice de métro marcher sur le quai de la station place d'Italie pour rejoindre son poste de travail. Derrière elle, une dizaine d'individus la suivent, la huant et la bousculant. La conductrice, escortée par des agents de la RATP, est ainsi prise à partie pendant plusieurs minutes.

Une enquête interne

"Une conductrice a été victime d’intimidations de la part de grévistes lors de sa prise de service. Ces agissements sont inacceptables", a réagi la RATP sur Twitter, indiquant qu'une enquête interne a été ouverte. 

"La RATP condamne fermement ces actes et apporte son soutien total à sa conductrice face à ces comportements irresponsables. La RATP appelle à l’apaisement et rappelle que si le droit de grève est un droit, empêcher le travail des agents est répréhensible.

Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France et d'Ile-de-France Mobilités, s'est quant à elle dit "scandalisée par la violence des grévistes". "Aucune cause ne justifie de telles insultes et un tel harcèlement. Des sanctions exemplaires doivent être prises."

Cyrielle Cabot