BFMTV

Gilets jaunes: plus de 4000 gardes à vue depuis le début du mouvement

Une interpellation d'un manifestant à Paris, le 8 décembre 2018.

Une interpellation d'un manifestant à Paris, le 8 décembre 2018. - Thomas Samson - AFP

INFO BFMTV - Le nombre découle de l'ensemble des arrestations sur le territoire depuis le premier jour de mobilisation.

Depuis le 17 novembre dernier, les forces de l'ordre ont procédé à 4523 interpellations en France en parallèle du mouvement des gilets jaunes, d'après des sources policières auprès de BFMTV. 

En l'espace de 24 jours, 4099 gardes à vue ont été recensées par la police et la gendarmerie sur l'ensemble du territoire. Ce bilan comptabilise les quatre actes de la mobilisation, mais aussi les interpellations qui se sont déroulées en semaine.

Lors de l'acte 4 du mouvement samedi dernier, les autorités ont eu un recours bien plus massif aux interpellations. Près de 2000 personnes ont été interpellées, dont plus de 1700 ont été placées en garde à vue, selon le ministère de l'Intérieur. Une grande majorité de ces arrestations, soit 1082, a eu lieu à Paris.

Des interpellations "préventives dénoncées par de nombreuses voix lundi. Raphaël Kempf, avocat au barreau de Paris a déclaré sur notre antenne:

"En les enfermant pendant 48 heures, on les a privées de la possibilité de se rendre à une manifestation et cela dans un pays démocratique c’est choquant", a-t-il vivement critiqué.
Cécile Ollivier