BFMTV

Fraude au bac: 5 candidats toujours en garde à vue

Police

Police - AFP

L'enquête autour des soupçons de fraude à l'examen du bac se poursuit. Cinq candidats étaient toujours en garde à vue ce mercredi soir.

Cinq candidats étaient toujours placés en garde à vue ce mercredi soir dans le cadre de l'enquête sur les soupçons de fraude au baccalauréat, a-t-on appris du parquet de Paris.

Lundi, 13 autres candidats avaient été interpellés et placés en garde à vue à Paris et dans les Bouches-du-Rhône. Celles-ci ont été prolongées ce mercredi matin, mais l'une d'elle a été levée en fin de matinée. Puis dans la nuit de mardi à mercredi, six candidats avaient été placés en garde à vue à Paris et à Marseille. Au final, seuls 5 candidats sont maintenus en garde à vue.

Jusqu'à 200 jeunes touchés?

La fuite concernait un sujet de l’épreuve de mathématiques de la filière ES, qui a circulé la veille du baccalauréat via SMS, sur la messagerie Whatsapp et sur des sites internet. L’un des gardés à vue a parlé aux enquêteurs d'une mise en ligne du sujet sur une plateforme sur laquelle jusqu'à 200 jeunes se seraient connectés. 

Le ministère de l’Éducation Nationale a porté plainte et le parquet de Paris a ouvert une enquête pour fraude aux examens, abus de confiance et recel d’abus de confiance. L'enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Mélanie Bertrand