BFMTV

Femme décapitée retrouvée à Paris: son fils transféré à l'infirmerie psychiatrique

Vue du tribunal de Pontoise.

Vue du tribunal de Pontoise. - MARTIN BUREAU / AFP

Le fils, atteint de schizophrénie, avait été placé en garde à vue après s'être rendu au commissariat d'Aubervilliers où il avait avoué les faits.

L'homme soupçonné d'avoir décapité sa mère, qui avait été placé en garde à vue ce dimanche à Paris, a été transféré à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police (I3P). Fils cadet de la victime, âgé de 33 ans, il souffre de schizophrénie. Il s'était rendu au commissariat d'Aubervilliers en Seine-Saint-Denis et avoué être coupable du meurtre de sa mère.

Les services de secours avaient retrouvé le corps de la victime dimanche dans son appartement, dans un quartier de l'est parisien (12e arrondissement), selon une source policière. La tête de la femme avait été retrouvée dans un four.

Le fils cadet de la victime, âgé de 33 ans et qui présente des troubles psychiatriques importants, s'était présenté spontanément à la police et avait été placé en garde à vue, dans le cadre d'une enquête pour "homicide volontaire sur ascendant".

Cyrielle Cabot avec AFP