BFMTV

Evasion de Redoine Faïd en 2018: son frère Brahim mis en examen

Les images de l'évasion de Redoine Faïd en juillet 2019 de la prison de Réau. - BFMTV

Les images de l'évasion de Redoine Faïd en juillet 2019 de la prison de Réau. - BFMTV - -

Le frère de Redoine Faïd a été mis en examen dans l'enquête sur l'évasion du braqueur de la prison de Réau en juillet 2018. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

Brahim Faïd, le frère de 60 ans de Redoine Faïd, a été mis en examen par les policiers de la PJ de Versailles dans l'enquête sur l'évasion du braqueur de la prison de Réau en juillet 2018, a-t-on appris ce mercredi de son avocat, confirmant une information du Parisien.

Le parquet avait requis son placement en détention provisoire mais le sexagénaire est finalement laissé libre, sous contrôle judiciaire ce mercredi soir. Brahim Faïd a été mis en examen des chefs d'"évasion en bande organisée", "participation à une association de malfaiteurs en vue de la commission d'un délit puni de dix ans d'emprisonnement (acquisition, détention d'armes en réunion)" et "en vue de la commission d'un délit puni de cinq ans d'emprisonnement (évasion en bande organisée)".

L'évasion avait eu lieu le 1er juillet 2018 dans cette prison de Seine-et-Marne. Redoine Faïd avait pris la fuite avec un hélicoptère qui se trouvait dans la cour d'honneur du centre pénitentiaire de Réau, à l'aide de deux hommes armés de fusils d'assaut l'ayant aidé à découper les portes et autres grilles du parloir où il se trouvait. Redoine Faïd a été interpellé après trois mois de cavale, en octobre 2018 à Creil, en compagnie de son frère Brahim. 

Jacques Mariani, figure du grand banditisme corse, a également été mis en examen dans cette enquête, avait-on appris au début du mois de juin. D'autres proches de Redoïne Faïd sont eux-aussi mis en examen pour avoir pris part à l'évasion, et la plupart sont encore écroués.

Cécile Danré avec Jeanne Bulant