BFMTV

Essonne: nuit mouvementée après plusieurs incidents et dégradations

Une bouteille d'acide a été jetée sur des policiers lors d'une intervention

Une bouteille d'acide a été jetée sur des policiers lors d'une intervention - BFM Paris

La nuit d'Halloween a été mouvementée mercredi soir dans plusieurs régions de France et dans l'Essonne notamment où plusieurs incidents et agressions ont eu lieu.

Plusieurs incidents et agressions visant les forces de police ont eu lieu mercredi soir dans l'Essonne. Les policiers ont du faire face à des caillassages, et plusieurs d'entre eux ont notamment été la cible de jets d'acide à Montgeron.

Alors qu'ils intervenaient pour éviter le saccage d'une épicerie de la ville par une vingtaine de jeunes masqués qui tentaient de dérober objets et feux d'artifice en début de soirée, deux bouteilles d'acide ont été lancées sur eux alors qu'ils poursuivaient l'un des casseurs. Selon nos informations, un des agents a été légèrement brûlé à la main.

Une jeune fille de 13 ans a été interpellée pour avoir jeté une des bouteilles. Elle a été placée en garde à vue pour violences sur personne dépositaire de l'autorité publique.

Un magasin pillé et saccagé

Autre débordement non loin de là à Etampes où un magasin Intersport a été pillé par une vingtaine de personnes cagoulées. Tous les étalages ont été saccagés et vidés. Les agents de sécurité présents sur les lieux qui ont tenté d'intervenir ont reçu des coups. Quelques suspects ont été interpellés après l'arrivée des forces de l'ordre mais la plupart des voleurs avaient déjà pris la fuite.

Enfin à Saint-Michel-sur-Orge, une quarantaine d'individus armés de barres de fer et de haches ont procédé à des dégradations dans la ville.

Pourtant des mesures supplémentaires avaient été prises pour cette nuit d'Halloween et les effectifs de police renforcés, comme annoncé mercredi par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, après un "appel à la purge" lancé sur les réseaux sociaux.

Mardi matin un adolescent de 16 ans suspecté d'avoir relayé un message incitant à commettre des violences contre les forces de l'ordre le 31 octobre au soir avait été interpellé à Sarcelles. Le syndicat de police Alliance a affirmé que les violences de cette soirée d'Halloween n'étaient pas liées pour le moment à cet appel.

M. F.