BFMTV

Enfant tué à Lorient: le chauffard mis en examen pour homicide involontaire aggravé

Lors de son audition par le juge d'instruction, Killian L. a reconnu "être à l'origine des accidents" qui ont coûté la vie à un petit garçon de 10 ans. Ce mardi soir, le parquet a prononcé sa mise en examen pour homicide involontaire aggravé ainsi que son placement en détention provisoire.

Le chauffard de Lorient, arrêté ce mardi dans un hôtel de Lanester dans le Morbihan après neuf jours de traque, a reconnu sa culpabilité dans l'accident qui a coûté la vie à un enfant de 10 ans le 9 juin dernier, a annoncé la procureure de Lorient lors d'un point presse. L'homme de 20 ans a accepté de répondre aux questions du magistrat et a "confirmé être le conducteur du véhicule, avoir refusé d'obtempérer et être à l'origine des accidents", a détaillé Laureline Peyrefitte assurant que Killian L. serait "réentendu plus précisément".

"Il est abattu et choqué tant par la gravité des faits que par l'ampleur du retentissement médiatique. Il est conscient d'être exposé à un risque de représailles", a confié à BFMTV l'avocat de Killian L.

Recherche d'une éventuelle complicité

A l'issue de son interrogatoire par le juge d'instruction, le chauffard a été mis en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires aggravés, refus d'obtempérer aggravé, conduite sans permis, conduite sans assurance et délit de fuite. Il encourt une peine de 10 ans de prison. Le juge de la liberté et de la détention a par ailleurs ordonné son placement détention provisoire.

"Il convient désormais de faire la lumière sur les conditions dans lesquelles il a vécu durant ces neuf jours et s'il a bénéficié de l'aide de complices", a conclu Laureline Peyrefitte.

D'après les premiers éléments de l'enquête, le mis en cause serait arrivé lundi dans l'hôtel d'une zone industrielle de Lanester, où il a finalement été interpellé sans heurt. Le parcours du jeune homme lors de la traque n'est pas totalement connu et des questions demeurent sur d'"éventuelles aides" dont lui et sa passagère auraient bénéficié. Cette dernière, âgé de 21 ans, a elle été interpellée après s'être rendue spontanément chez des habitants de Caudan, près de Lorient, mercredi dernier. 

Alexandra Gonzalez avec Ambre Lepoivre