BFMTV

Enfant mort à Argenteuil: la société de fabrication de l'ascenseur ne "comprend pas"

Des fleurs déposées devant le centre commercial à Argenteuil

Des fleurs déposées devant le centre commercial à Argenteuil - BFMTV

Le responsable régional de la société de fabrication de l'ascenseur s'est dit "choqué" mais ne "comprend pas" les circonstances de ce drame.

Alors qu'une enquête pour "homicide involontaire" a été ouverte après la mort vendredi soir d'un enfant de cinq ans dans un accident d'ascenseur dans le centre commercial Côté Seine à Argenteuil (Val d'Oise), les circonstances du drame restent à éclaircir.

Emmanuel Paris, l'un des directeurs régionaux de Thyssen Krupp, a confirmé à BFMTV être le fabricant de l'ascenseur. Mais pour l'heure, il ne "comprend pas" ce qu'il s'est passé:

"C'est un accident qui nous choque beaucoup, nous ne comprenons pas. Pour être clair, on a échangé mais on ne comprend pas ce qu'il s'est passé, on ne sait pas ce qu'il s'est passé donc il va falloir qu'on analyse et qu'on ait beaucoup plus d'informations mais clairement là je suis incapable de vous donner des explications parce que le peu que nous avons entendu par la presse ne nous paraît pas compréhensible, voire même pas possible", a-t-il expliqué. 

Il a également assuré ne plus être chargé de la "maintenance" de cet ascenseur depuis 2016:

"En ce qui nous concerne, on est déjà sous des mesures très strictes et encore une fois cet ascenseur sur lequel il y a eu un accident nous n'en avions pas la maintenance. Bien évidemment, nous avons des mesures très normées et très professionnelles [...], sans parler des audits de sécurité", a encore ajouté le responsable régional. 

La société en charge de la maintenance de l'ascenseur, Schindler France, a également fait savoir dans un communiqué que les "causes n'étaient pas encore connues à ce stade". Elle souligne par ailleurs qu'elle "coopère pleinement avec autorités afin d'établir les raisons de l'accident". 

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'enfant, qui se trouvait dans le centre commercial avec plusieurs membres de sa famille, a emprunté l'ascenseur qui relie le rez-de-chaussée au premier étage. Arrivé au premier étage, les portes se sont ouvertes, mais un brusque décrochage à eu lieu et l'enfant qui commençait à sortir s'est retrouvé coincé. Les secours n'ont rien pu faire et l'enfant est décédé sur place.

Plusieurs personnes, très choquées, ont assisté au drame, qui s'est déroulé à une heure de forte affluence. Un millier de personnes ont été évacuées du centre commercial et une cellule d'urgence médico-psychologique (CUMP) mise en place. Le centre restera fermé tout le week-end. 

M.P