BFMTV

Dreux: condamné pour "s’être amusé" à mettre des mains aux fesses des femmes

Avant d’aller au travail, un homme originaire de Dreux suivait des femmes pour leur mettre les mains aux fesses

Avant d’aller au travail, un homme originaire de Dreux suivait des femmes pour leur mettre les mains aux fesses - Capture Google Street View

Avant d’aller au travail, un jeune Drouais avait pour habitude de suivre des femmes pour leur mettre les mains aux fesses pour "s’amuser". Il a été condamné à trois ans de suivi socio-judiciaire.

La curieuse manie d'un jeune homme marié et originaire de Dreux l’a conduit directement au tribunal. En cause:  avant d’aller au travail le matin de décembre à février, il faisait un détour par le centre-ville de Dreux (Eure-et-Loir).

Il repérait des jeunes femmes, et il les suivait pour leur mettre les mains aux fesses, rapporte L’Echo Républicain. Parfois, il tentait même d’aller plus loin, en essayant de les embrasser. Cinq de ses victimes, âgées de 14 à 24 ans, ont déposé plainte pour agressions sexuelles.

"Je faisais ça pour m’amuser"

Au tribunal, le jeune homme a exprimé des regrets sans pour autant convaincre la présidente d’audience. A la question, pourquoi il se livrait à de telles pratiques alors qu’il était marié? Le jeune homme a expliqué qu’il "faisait ça pour s’amuser". Et d’ajouter "je voulais juste leur faire peur".

Résultat, l’expert-psychiatre a prôné un strict suivi socio-judiciaire avec injonction de soins. De son côté, le procureur de la République estime que le prévenu a "un profil inquiétant". Le jeune Drouais a été condamné à trois ans de suivi socio-judiciaire et il lui est interdit d’entrer en contact avec ses victimes. Son nom est désormais inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles.

C.A.