BFMTV

Disparition de Maddie: la police lance un appel à témoins pour obtenir des informations sur un nouveau suspect

Depuis trois ans, les polices allemande, britannique et portugaise creusent la piste d’un suspect allemand dans la disparition de Madeleine McCann. Mercredi soir, les autorités ont officiellement appelé toute personne détenant des informations sur cet homme de 43 ans qui se trouvait en Algarve de 1995 à 2007, à se manifester.

Un van jaune et blanc, une Jaguar sombre et deux numéros de téléphone… La police compte sur ces éléments pour faire avancer l’enquête autour de la disparition de Madeleine McCann, un mystère irrésolu depuis treize longues années. Mercredi soir, les enquêteurs ont annoncé qu’ils concentraient leurs investigations sur un nouveau suspect, un Allemand de 43 ans.

Ce dernier purge actuellement une peine de prison "pour une autre affaire". D’après les déclarations de l’inspecteur Christian Hope dans l’émission allemande Aktenzeichen XY consacrée aux affaires non résolues, le suspect serait un "délinquant sexuel déjà condamné à plusieurs reprises", notamment pour avoir abusé sexuellement d’enfants.

Depuis un signalement il y a trois ans, les enquêteurs allemands participent aux investigations britannique et portugaise et creusent cette piste. 

Un "homme blanc, 1,80m, les cheveux blonds courts" 

"Après le dixième anniversaire (de la disparition), le Metropolitan Police Service (MET) a reçu des informations sur un Allemand dont on savait qu'il se trouvait à Praia da Luz (station balnéaire où séjournait la famille de Maddie, ndlr) et dans les environs, entre 1995 et 2007. Nous avons travaillé avec des collègues en Allemagne et au Portugal et cet homme est un suspect dans la disparition de Madeleine", a précisé mercredi soir l'inspecteur en chef du MET, Mark Cranwell, lors d'une conférence de presse à Londres.

A la recherche d’informations supplémentaires - qui peuvent s’avérer déterminantes pour l’enquête -, la police allemande a, conjointement avec les services britannique et portugais, lancé un nouvel appel à témoins concernant cet "homme blanc" qui en 2007 avait "les cheveux blonds courts" et mesurait environ 1,80 m et était mince. Bien qu'il ait aujourd'hui 43 ans, il aurait eu l'air "d'avoir entre 25 et 30 ans" à l'époque. 

Une Jaguar XJR 6 de couleur sombre

Les autorités espèrent également obtenir des renseignements grâce à deux véhicules que le suspect aurait utilisés. Le premier est une Jaguar XJR 6 de couleur sombre qui portait une plaque allemande immatriculée à Augsbourg, en Bavière. Au lendemain de l’enlèvement, le suspect a fait immatriculer sa voiture au nom de quelqu’un d’autre, précise The Guardian.

La Jaguar XJR 6 de couleur sombre.
La Jaguar XJR 6 de couleur sombre. © HANDOUT / METROPOLITAN POLICE / AFP

Un van Volkswagen blanc et jaune

Le second véhicule est un van Volkswagen T3 Westfalia blanc sur le haut du véhicule et jaune sur le bas, avec une plaque portugaise. Dans un communiqué séparé, le MET précise que le suspect aurait vécu dans ce van "pendant des jours, voire des semaines" et qu'il l'a peut-être utilisé le 3 mai 2007, jour de la disparition de Madeleine McCann. 

Le van Volkswagen T3 Westfalia blanc sur le haut du véhicule et jaune sur le bas.
Le van Volkswagen T3 Westfalia blanc sur le haut du véhicule et jaune sur le bas. © HANDOUT / METROPOLITAN POLICE / AFP

Deux numéros de téléphone

Ils tentent également d’obtenir des informations concernant deux numéros de téléphone: celui utilisé par le suspect et un autre qui l’a appelé une heure avant la disparition de la petite fille. Fait inhabituel, pour mettre toutes les chances de son côté, la police a rendu public ces deux numéros portugais: il s’agit du +351 912 730 680, utilisé par le suspect, et du +351 916 510 683, qui a contacté l’Allemand à 19h32 le soir du drame. Ils invitent quiconque reconnaîtrait l’un de ces deux numéros à les joindre.

"Nous ne considérons pas la personne qui a appelé le suspect ce soir-là comme un autre suspect. En revanche, cet individu peut avoir un rôle majeur dans notre enquête", a précisé Stuart Cundy, commissaire adjoint au Metropolitan Police Service. 

"Besoin de savoir"

Et d’ajouter: "Vous pourriez être au courant des agissements de notre suspect. Il pourrait s’être confié à vous à propos de la disparition de Madeleine. Plus de 13 années se sont écoulées et votre loyauté envers cet homme peut avoir changé. Aujourd’hui il est en prison, il est temps de vous manifester. Nous faisons appel à vous." 

La police allemande promet 10.000 euros en échange d’un élément pouvant faire avancer l’enquête et a créé un site permettant aux éventuels témoins de leur communiquer leurs informations, rapporte le New York Times.

Mercredi soir, les parents de Maddie se sont "félicités" de ce nouvel appel à témoins. "Tout ce que nous avons toujours voulu, c'est la retrouver, découvrir la vérité et traduire les responsables en justice. Nous ne renoncerons jamais à l'espoir de retrouver Madeleine vivante”, ont-ils déclaré publiquement avant de lancer: "Quelle que soit l'issue, nous avons besoin de savoir, car nous devons trouver la paix."

Ambre Lepoivre