BFMTV

DESSIN - PSG, après la fête, la gueule de bois

Les propriétaires qataris du club qui doivent aujourd'hui avoir la gueule de bois.

Les propriétaires qataris du club qui doivent aujourd'hui avoir la gueule de bois. - -

La grande fête organisée pour célébrer le titre du PSG a tourné à l'affrontement entre les forces de police et des casseurs. Pour notre dessinateur Na!, ce sont les propriétaires qataris du club qui doivent aujourd'hui avoir la gueule de bois.

32 personnes ont été blessées et 42 interpellées lors des affrontements qui ont eu au Trocadéro, en marge de la célébration du titre de champion de France décroché par le PSG. Alors que deux députés PS, Christophe Caresche et Jean-Marie Le Guen, ont demandé la dissolution d'un club de supporters, François Fillon a exigé une réaction de François Hollande.

Aux forces de l'ordre et au préfet de police, mis en cause par l'opposition, Manuel Valls a réitéré son soutien. "Les responsables sont les casseurs, les forces de l'ordre ont fait leur travail, et gardent toute ma confiance. [...] À l'évidence, le PSG est encore malade de ses supporters."

A LIRE AUSSI:

>> PSG : toutes les infos sur les incidents

>> PSG : la fête tourne mal

>> EN IMAGES - Les incidents de la fête du PSG

Na!