BFMTV

Des chats victimes de tirs de fusil à plomb près de Pergignan

Chat (photo d'illustration).

Chat (photo d'illustration). - Philippe Roos - Flickr

Des individus non identifiés s'en prennent à des animaux de compagnie. Des plaintes ont été déposées.

Depuis quelques années, un ou plusieurs individus non identifiés tirent sur des chats à l'aide d'un fusil à plomb. Une habitante de Saint-Estève, une commune située au nord de Perpignan, a décidé de porter plainte, rapporte L'Indépendant

"Depuis plusieurs années, des chats ont été retrouvés morts", a déclaré cette femme au quotidien. "Avant, ils étaient empoisonnés, maintenant on leur tire dessus, il faut que cela cesse. Cela aurait pu tout autant blesser un enfant." Son chat Canaillou, 3 ans, était rentré recouvert de sang jeudi dernier, blessé au museau, à l'oreille et à un œil. Selon le vétérinaire qui l'a soigné, Canaillou pourrait perdre la vue de cet œil.

Saint-Estève n'est pas l'unique commune de la région à souffrir de ces attaques. A Eus, située à une quarantaine de kilomètres à l'ouest, un homme "a découvert un chat, la patte bloquée dans un piège fixé au sol, sur un terrain agricole voisin", indique L'Indépendant

Après l'intervention des pompiers, l'homme a aussitôt envoyé une lettre au maire de la commune, ainsi qu'à la Fondation Brigitte Bardot, pour dénoncer ces agissements.

Jérôme Lachasse