BFMTV

Croche-pied d'un policier sur un migrant à Paris: le commissaire divisionnaire reconnait les faits

Les forces de l'ordre évacuent un camp de migrants dans le centre de Paris, le 23 novembre 2020

Les forces de l'ordre évacuent un camp de migrants dans le centre de Paris, le 23 novembre 2020 - MARTIN BUREAU © 2019 AFP

Entendu mardi soir à l'IGPN, ce policier de la BAC 93N reconnaît les faits. Il avait été filmé en train de faire un croche-pied lundi soir à la suite de l'évacuation de migrants place de la République.

Le policier, auteur d'un croche-pied sur un migrant lundi soir lors de l'évacuation des migrants installés sur la place de la République, a reconnu les faits lors d'une audition à l'IGPN mardi soir, ont indiqué des sources concordantes à BFMTV.

Ce commissaire-divisionnaire de la BAC 93N, entendu dans le cadre de l'enquête ouverte pour "violences par personne dépositaire de l'autorité publique", a expliqué son geste par une grande fatigue, un dispositif de maintien de l’ordre mal construit ce soir-là, une lassitude et par quatre ans de commandement à ce poste compliqué et exigeant.

La scène, qui s'est déroulée lundi soir en marge de l'évacuation violente par les forces de l'ordre d'un campement de plusieurs centaines de migrants place de la République, avait été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux.

Demandé au lendemain de cette évacuation controversé, le rapport de l'IGPN doit être rendu "à la mi-journée ou début d'après-midi", selon le ministère de l'Intérieur.

Raphaël Maillochon avec Benjamin Rieth