BFMTV

Créteil: ce que l'on sait de l'incendie qui a fait un mort et huit blessés près de l'hôpital Henri-Mondor 

Un violent incendie a ravagé un immeuble hébergeant du personnel de l'hôpital Henri-Mondor de Créteil, dans la nuit de mercredi à jeudi. Une personne est morte et huit autres ont été blessées.

Une femme est morte et huit personnes ont été blessées dans l'incendie d'un immeuble jouxtant l'hôpital Henri-Mondor de Créteil, dans la nuit de mercredi à jeudi. Le feu s'est déclaré vers 23 heures dans un appartement du 6e ou 7e étage de ce bâtiment qui en compte dix, un immeuble qui abrite des logements de fonction du personnel hospitalier.

Lors de l'arrivée des pompiers, l'une des trois cages d'escalier du bâtiment était en feu et une importante colonne de flammes s'élevait déjà le long du bâtiment.

"L'urgence pour nous a été de réaliser les reconnaissances, d'évacuer l'immeuble, d'attaquer le feu pour éviter sa progression. Heureusement, on a pu limiter la progression du feu sur une cage d'escalier", explique le commandant Fresse, chargé de la communication de la Brigade des sapeurs pompiers de Paris.

Le corps d'une femme découvert 

Malgré la violence du feu, les pompiers doivent rapidement intervenir dans les étages pour secourir les personnes prises au piège dans l'immeuble. 

"De nombreux habitants appelaient à l'aide aux fenêtres", ajoute le commandant Fresse.

En tout une cinquantaine de personnes sont évacuées. Mais au cours de leur reconnaissance, les pompiers ont découvert le corps d'une femme "très certainement intoxiquée par les fumées". 

L'hôpital n'a pas été touché

L'incendie a finalement pu être maîtrisé vers 1h30 et a mobilisé une centaine de pompiers venus de sept casernes. Ce jeudi matin ils étaient encore présents pour sécuriser l'immeuble. 

Le bâtiment touché se trouve à proximité directe l'enceinte de l'hôpital Henri-Mondor, séparé du centre hospitalier par un parking. L'hôpital n'a toutefois pas été touché par l'incendie.

L'immeuble incendié abrite des logements de fonction du personnel de l'hôpital et des bureaux administratifs. Selon l'APHP, contactée par BFMTV, le bâtiment n'était pas vétuste et ne connaissait aucun problème. Les circonstances de l'incendie restent à déterminer, une enquête a été ouverte.

Carole Blanchard