BFMTV

Coulibaly: un message d'instructions retrouvé sur son ordinateur

Un message retrouvé par les enquêteurs dans l'ordinateur d'Amedy Coulibaly prouve l'existence d'un commanditaire. Ce dernier aurait recommandé à l'auteur de la tuerie de l'Hyper Cacher d'"aller au plus facile".

Un email a été retrouvé par les enquêteurs dans l'ordinateur d'Amedy Coulibaly, auteur de la tuerie de l'Hyper Cacher, révèle ce mardi BFMTV. Dans ce message d'instructions, envoyé le jour de l'attaque de Montrouge, soit la veille de l'attaque du supermarché casher, un commanditaire l'appelle à "travailler tout seul", "aller au plus facile et plus sûr" et à "recommencer plusieurs fois".

D'après cet email, il semble qu'Amedy Coulibaly pouvait choisir sa cible: "Peut-être grande ceinture si problème au centre. C'est toi qui vois le mieux", est-il écrit. L'interlocuteur lui demande aussi de se rapprocher de complices et de faire une vidéo

"Si possible trouver et travailler avec zigoto expliquer dans vidéo que toi donner à zigoto les outils au nom de 'd'", précise le texte.

Zigoto pourrait être un nom de code pour désigner les frères Kouachi. Quant au "d", il pourrait signifier Daesh. Dans cette série d'instructions, le commanditaire assure aussi prendre en charge la compagne d'Amedy Coulibaly. Hayat Boumeddiene a quitté la France pour la Syrie juste avant les attentats.

Une messagerie américaine

D'après nos informations, le message en question a été déposé sur l'une des messageries d'Amedy Coulibaly le 8 janvier 2015 à 17h21, puis mis à la poubelle à 19 heures, comme demandé. Le matin même, le jeune homme de 32 ans a tué une policière et blessé un agent municipal à Montrouge, dans le sud de Paris. Le lendemain, il prendra en otages les clients et employés d'un supermarché casher de Paris et tuera quatre d'entre eux, tous juifs, avant d'être abattu dans l'assaut donné par la police.

L'expéditeur a utilisé un faux compte qui transite par une messagerie basée aux Etats-unis. Il n'a pas été identifié par les autorités judiciaires françaises qui ont demandé l'aide de leurs homologues américains. La personne qui a envoyé les ordres serait probablement basée en Syrie. Elle n'a utilisé dans le message aucun mot qui aurait pu accrocher les mouchards des services de renseignements.

Amedy Coulibaly a agi en parallèle de l'attentat contre Charlie Hebdo commis par les frères Chérif et Saïd Kouachi. Il a exprimé son allégeance au groupe Etat islamique, quand Chérif Kouachi a dit agir au nom d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa). 
A. D. avec Sarah-Lou Cohen et Antoine Heulard