BFMTV

Côtes-d'Armor: le mystère du serial-killer de lapins enfin résolu?

Un lapin - Image d'illustration

Un lapin - Image d'illustration - AFP

Les propriétaires des lapins mettent en doute la théorie officielle.

Cela fait maintenant plusieurs mois que la commune de Minihy-Tréguier dans les Côtes-d'Armor vit dans la crainte de voir ses lapins disparaître un à un. Depuis août dernier, une centaine de ces petits animaux ont été tués dans des circonstances troubles. Après une accalmie de quelques semaines, sept lapins avaient de nouveau été retrouvés sans vie le weekend dernier.

Et en ce qui concerne ces derniers, l'enquête de gendarmerie a livré ses conclusions, souligne Le Télégramme. Selon les militaires, ils auraient en fait été victimes de la morsure d'un carnivore, et la piste d'un gros chien est à l'heure actuelle privilégiée. 

"Renforcer la sécurité" 

Cependant, cette théorie ne semble pas convaincre les habitants de cette commune située à une trentaine de kilomètres de Morlaix. Comme l'assure encore le quotidien régional, ils doutent de la capacité d'un animal à ouvrir un clapier, comme cela a été fait à plusieurs reprises. 

Afin d'éviter tous risques, les gendarmes conseillent aux habitants de "renforcer le système de fermeture de leurs clapiers, pour écarter ou affirmer une action humaine."

Hugo Septier