BFMTV

Côtes-d'Armor: le serial-killer de lapins a de nouveau frappé

Un lapin - Image d'illustration

Un lapin - Image d'illustration - Stéphanie De Sakutin - AFP

Depuis le mois d'août dernier, plus d'une centaine de victimes sont à dénombrer.

Celui qui a été surnommé "le tueur de lapins", au-delà même des frontières bretonnes, a de nouveau frappé après plusieurs semaines d'absence. En octobre passé, un appel à témoins avait été lancé et une enquête ouverte par la gendarmerie des Côtes-d'Armor après que, depuis le mois d'août dernier, une centaine de lapins ont été abattus dans le secteur de la commune de Minihy-Tréguier.

Dans la nuit de vendredi à samedi passé, sept nouveaux lapins ont été tués chez un couple de retraités de la commune. Comme l'explique le maire au quotidien Le Télégramme, le mode opératoire serait le même:

"Les clapiers sont ouverts, les mangeoires cassées, les cadavres gisent à côté."

Logiquement, ces morts alertent les habitants de ce petit village d'à-peine 1200 personnes. "S’il peut s’attaquer à des bêtes sans défense comme les lapins, il peut très bien, un jour, s’en prendre aux humains. Surtout aux personnes âgées" explique une habitante, toujours au quotidien local. 

Du côté des autorités, l'enquête se poursuit. "J'aimerais bien qu’on l’attrape quand même" explique une autre Minihenne, qui affirme que plusieurs habitants restent "traumatisés" par cette histoire.

Hugo Septier