BFMTV

Coronavirus: plus de 16.000 masques non conformes saisis dans une pharmacie à Paris

La société indique que "les escrocs se sont fait passer pour des fournisseurs connus de la société en remettant un dossier complet".

La société indique que "les escrocs se sont fait passer pour des fournisseurs connus de la société en remettant un dossier complet". - ANDREA PATTARO / AFP

Les équipements retrouvés par la police parisienne étaient totalement inefficaces pour protéger du covid-19.

C'est une triste routine pour les policiers parisiens, qui ont de nouveau saisi de nombreux masques de protection lundi. Ils étaient vendus illégalement dans une pharmacie du premier arrondissement de Paris.

Pas moins de 16.620 masques "ne présentant aucune conformité pour protéger du covid-19" ont été retrouvés dans l'établissement, a indiqué la préfecture de police de la capitale. Et ce en dépit du récent décret limitant la vente de ce type d'équipement au personnel médical, en première ligne face à l'épidémie de coronavirus.

Selon des informations obtenues par Europe 1, une enquête a été ouverte. La pharmacienne responsable de l'établissement a par ailleurs déclaré aux policiers avoir acheté ces masques il y a plusieurs mois à une société de la banlieue parisienne, en réalité fermée.

Lyon, Paris, Maubeuge... Ces derniers jours, de nombreux commerces ont été épinglés pour vente illégale de masques aujourd'hui réservés aux soignants. Un pharmacien lyonnais récidiviste a même été placé en garde à vue.

Juliette Mitoyen