BFMTV

Conduite en état d'ivresse: le procès en appel de Depardieu renvoyé au 8 avril

L'acteur, Gérard Depardieu, est attendu lors de la prochaine audience de son procès prévu le 8 avril 2014

L'acteur, Gérard Depardieu, est attendu lors de la prochaine audience de son procès prévu le 8 avril 2014 - -

Actuellement en tournage dans le sud de l'Italie, Gérard Depardieu n'a pu se rendre à son procès en appel pour conduite en état d'ivresse. L'audience a été repoussée le 8 avril.

Le procès de Gérard Depardieu, appelé à comparaître devant la cour d'appel de Paris pour conduite en état d'ivresse, a été renvoyé mardi au 8 avril 2014 en raison notamment de l'absence à l'audience de l'acteur en tournage dans le sud de l'Italie.

"J'étais prêt à le défendre, comme je l'ai déjà fait aux différents stades de la procédure, mais j'ai demandé à bénéficier d'un délai supplémentaire", a expliqué son avocat, Eric Caumont.

Un homme débordé

Si le président a accepté de repousser l'audience, il exige que "M. Depardieu soit disponible la prochaine fois, quelles que soient ses occupations professionnelles".

"Gérard Depardieu, c'est quelqu'un qui est juste totalement débordé et mondialisé, a tenté de défendre l'avocat de l'acteur, il tourne plus à l'étranger qu'en France, il a un certain nombre de responsabilités extra-professionnelles à travers le monde. Là, il revient du Kazakhstan, il a prévu d'être en Russie début 2014... il est extrêmement mobile et j'ai moi-même parfois quelques difficultés à l'attraper"

En première instance, le comédien avait été condamné, en son absence, par le tribunal correctionnel de Paris à 4.000 euros d'amende et six mois de suspension de permis. Gérard Depardieu risque en théorie une peine pouvant aller jusqu'à deux ans de prison ferme pour avoir été contrôlé avec une alcoolémie d'1,8 g par litre de sang alors que le taux maximal autorisé est de 0,5 g.

L'acteur avait subi ce contrôle de police après une chute de scooter dans le XVIIe arrondissement de Paris en novembre 2012.