BFMTV

Chevaux mutilés: deux nouveaux cas dans le Val d'Oise

Un cheval a été abattu d'une balle dans la tête, en Grande-Bretagne, après un différend financier portant sur une somme dérisoire de 37,8 euros. (Photo d'illustration)

Un cheval a été abattu d'une balle dans la tête, en Grande-Bretagne, après un différend financier portant sur une somme dérisoire de 37,8 euros. (Photo d'illustration) - Nicholas Kamm - AFP

Deux équidés ont été victimes de sévices dans le département francilien en l'espace de deux jours alors que les actes de mutilation de chevaux se multiplient ces derniers mois.

Des attaques de plus en plus nombreuses. Deux équidés ont été retrouvés mutilés ces dernier jours dans le département du Val d'Oise, rapporte Le Parisien ce dimanche.

Selon le journal, un premier animal a été retrouvé vendredi après-midi dans un centre équestre à Sannois avec une oreille découpée. Un acte de mutilation encore inexplicable qui survient alors que deux autres chevaux du même centre équestre sont tombés malades.

Si l'un des équidés a pu être pris en charge par un vétérinaire, l'autre n'a pas survécu. Un étrange concours de circonstances qui peut laisser supposer que les deux animaux aient pu être empoisonnés.

Une jument attaquée

Une autre attaque a été constatée dans un centre équestre à Grisy-les-Plâtres, relate là encore Le Parisien. Il s'agit cette fois ci d'une jument, mutilée au niveau de la vulve, qui a dû subir des points de suture.

Les mutilations de chevaux et autres équidés se sont multipliées ces derniers mois en France. Près d'une trentaine de cas avérés ont été enregistrés depuis le début de l'année, un chiffre "sans précédent" selon le Service central du renseignement territorial.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV