BFMTV

Cher: un employé de crèche soupçonné d'avoir violé trois fillettes

Dans le Cher, un employé de crèche d'une trentaine d'années a été mis en examen pour viols sur trois fillettes (Photo d'illustration)

Dans le Cher, un employé de crèche d'une trentaine d'années a été mis en examen pour viols sur trois fillettes (Photo d'illustration) - Flickr-CC Commons-Helgi Halldórsson

Un homme d’une trentaine d’années, salarié d’une crèche du Cher, a été mis en examen pour les viols de trois fillettes de 18 mois à 3 ans. Des faits qui remonteraient à 2017.

Un trentenaire qui travaillait dans une crèche de Saint-Martin-d'Auxigny (Cher) a été mis en examen pour viols sur trois fillettes entre 2016 et janvier 2021, a indiqué vendredi le parquet de Bourges. Des demandes de fellation et des pénétrations digitales sont reprochées à ce suspect, salarié de la structure depuis une dizaine d'années.

L'homme, placé en détention provisoire, "reconnaît partiellement les faits", a déclaré la vice-procureure de la République de Bourges Lydie Sammour:

"Il y a potentiellement deux victimes de plus dans le cadre de la garde exercée par ce monsieur" dans la crèche de Saint-Martin-d'Auxigny, a précisé la magistrate.

Une victime aujourd'hui en primaire

L'enquête, menée par la section de recherches de Bourges, a débuté il y a quelques jours après la dénonciation des faits par une jeune victime, aujourd'hui scolarisée en primaire. Ayant entendu parler de la plainte, deux autres victimes se sont ensuite manifestées.

Si le casier judiciaire du mis en examen est vierge, il devait néanmoins comparaître devant le tribunal correctionnel de Bourges le 2 juin pour des faits "d'agression sexuelle sur des pré-adolescentes", commis "dans le cadre privé", a indiqué le parquet.

Dans cette affaire, il avait été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de travailler au contact d'enfants. Le suspect n'exerçait donc plus au sein de la crèche depuis janvier.

Par L.A avec AFP