BFMTV

Charente, Orne, Aude: de nouveaux cas d'animaux mutilés constatés dans plusieurs départements

Quelques chevaux (Photo d'illustration).

Quelques chevaux (Photo d'illustration). - Flickr - CC Commons - Agrilife Today

Les autorités ne sont toujours pas en mesure de mettre de noms sur ces tortures, qui se multiplient sur le territoire depuis le début de l'année.

La liste ne cesse de s'allonger. Ce week-end encore, plusieurs cas d'animaux mutilés ont été constatés aux quatre coins de la France. Au moins un cheval, un veau et un poulain ont ainsi été retrouvés gisant sur le sol, avec de profondes entailles. Les autorités ne sont toujours pas en mesure de mettre de noms sur ces tortures, qui se multiplient sur le territoire depuis le début de l'année.

• Orne: un poulain blessé près du rectum

À Belfonds, dans l'Orne, un poulain été retrouvé dans un champ, blessé à la tête et près du rectum, rapporte Ouest-France, précisant que "le jeune équidé n’a, a priori, pas pu se faire tout seul."

Une enquête a été ouverte auprès de la gendarmerie de l'Orne. D'après les premiers éléments de l'enquête, l'attaque se serait déroulée entre 1 et 7 heures dans la nuit de samedi à dimanche. Des analyses sont en cours afin de comprendre si un produit a été administré à l'animal. Des vérifications sont par ailleurs en cours sur les blessures d'un second cheval dans le département, cette fois à Nonant-le-Pin.

• Charente: un veau tué et une jument blessée

Un veau, sans doute mort depuis deux jours, a été découvert à Bardenac, dans le sud de la Charente, d'après Charente-Libre, qui indique que l'animal avait la queue et les oreilles coupées. Des mutilations qui ressemblent à de nombreuses autres établis sur le territoire. Une plainte a été déposée à la gendarmerie.

En parallèle, une jument de Cellefrouin, toujours dans le département, a été retrouvée par son propriétaire, cette fois avec "des trous au niveau du poitrail et des entailles sur un antérieur et le dos", selon le quotidien régional. Les gendarmes se sont également saisis de l'affaire.

• Aude: un cheval retrouvé mort sur le bord de la route

Un propriétaire de chevaux a déposé plainte samedi après-midi après la découverte de l'un de ses animaux, sur le bas-côté de la rocade, à proximité de Narbonne, fait savoir La Dépêche. L'équidé "gisait, éventré, une partie des intestins à l’air", ajoute le journal.

Toutefois, des expertises supplémentaires - dont l'autopsie - seront nécessaires pour attester ou non de la piste criminelle. En effet, le cheval venait d'arriver dans cette nouvelle propriété, il a pu tenter de s'enfuir et se blesser dans sa course.

• Rhône: un cheval avec la mâchoire entaillée

Vendredi soir, un cheval avait été retrouvé avec la mâchoire entaillée à Charly dans le Rhône, d'après des informations de BFMTV Lyon auprès de la mairie. Selon le journal Le Progrès, l'animal - un pur sang anglais - a été découvert par des propriétaires de chevaux, alertés par plusieurs lampes allumées dans la nuit.

La plaie effectuée sur la mâchoire du cheval a été réalisée par un objet tranchant mais aucune autre blessure n'a été constatée par le vétérinaire qui a soigné l'animal.

Esther Paolini Journaliste BFMTV