BFMTV

Chanteloup-les-Vignes: une information judiciaire ouverte, deux suspects déférés au parquet

Le cirque de Chanteloup-Les-Vignes a été incendié samedi 2 novembre lors d'une nouvelle nuit de violences urbaines

Le cirque de Chanteloup-Les-Vignes a été incendié samedi 2 novembre lors d'une nouvelle nuit de violences urbaines - BFMTV

Samedi soir, des affrontements entre jeunes et policiers ont entraîné l'incendie d'un chapiteau de cirque d'une valeur de 800.000 euros.

Le parquet de Versailles a ouvert une information judiciaire après les violences qui ont eu lieu samedi soir à Chanteloup-les-Vignes, dans les Yvelines, a-t-on appris ce lundi. 

Parmi les chefs d'accusation, "destructions ou dégradations de biens par incendie" en bande organisée, "participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destructions ou dégradations de biens ou encore "embuscade en réunion dans le but de commettre des violences avec usage ou menace d’une arme".

Deux jeunes présentés à un juge

Samedi soir, des affrontements entre jeunes et policiers ont entraîné l'incendie d'un chapiteau de cirque d'une valeur de 800.000 euros. Deux individus ont été interpellés peu après les faits. Selon nos informations, ils seront présentés ce lundi soir à un juge d'instruction. Leur placement en détention provisoire est requis.

Lors de leur interpellation, les deux jeunes un majeur et un mineur de 17 ans, ont été peu coopératifs avec les forces de l'ordre. L'individu majeur aurait ainsi mis 10 heures à donner son identité. 

En déplacement en Seine-Saint-Denis, Edouard Philippe a fustigé ce lundi une "petite bande d'imbéciles et d'irresponsables" en voulant apporter un "message de soutien" aux élus locaux et à la population mais aussi un "message de fermeté à l'égard de la petite bande".

Alexandra Gonzalez avec Cyrielle Cabot