BFMTV

Chamrousse: 150 skieurs évacués sans incident d'une télécabine en panne

Une centaine de skieurs se sont retrouvés bloqués ce dimanche dans une télécabine de la station de Chamrousse, dans l'Isère. L'évacuation est terminée selon l'office de tourisme de la station. Aucun skieur n'est blessé.

Environ 150 skieurs, bloqués dans une télécabine en panne dans la station de Chamrousse (Isère), ont été évacués sans incident au cours d'une vaste opération de secours, dimanche après-midi, a-t-on appris de sources concordantes.

"Cette évacuation est terminée. Il n'y pas d'incident majeur. Pas de blessés [...] L'évacuation s'est très bien passée", a assuré sur notre antenne le directeur de l'Office du Tourisme de Chamrousse, Franck Lecoutre.

Une intervention de deux heures

L'opération qui a débuté vers 15h30, s'est achevée deux heures plus tard, vers 17h30, a déclaré Franck Lecoutre "Ils seront tous à l'heure pour le réveillon", s'est-il félicité, soulignant que personne n'avait été blessé et que la météo avait été très favorable.

La panne, dont ont ignore l'origine, est survenue vers 15h00 sur la ligne de remontées. Elle a paralysé les 70 télécabines d'une dizaine de places chacune qui assurent la liaison entre la station Chamrousse 1650 et le sommet de la Croix de Chamrousse à 2250 mètres d'altitude, ont précisé les secours, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Hélitreuillage

D'importants moyens ont aussitôt été déployés: les services des pistes de la station, deux hélicoptères de la Sécurité Civile, ainsi que sept sauveteurs de l'Alpe d'Huez et de Grenoble.

L'opération a consisté à déposer par hélicoptère un sauveteur sur le toit de chaque télécabine, puis à redescendre les skieurs au sol à l'aide de cordes, a expliqué le gardien de la paix David Gendre, de la CRS Alpes Grenoble.

"Ce n'est pas délicat. [...] Il y a des entrainements très fréquemment pour ce type d'opération. Ce sont des incidents très rares mais ça peut arriver", a encore indiqué Franck Lecoutre sur notre antenne.

Du côté des skieurs évacués, on prend cet incident avec philosophie: "On a fait des connaissances, c'est passé vite", a expliqué une skieuse.

L.N. avec AFP