BFMTV

Cellule islamiste de Cannes: deux gardés à vue transférés à Paris

BFMTV

Deux personnes, soupçonnées d'"association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" et interpellées lundi à Cannes, ont été transférées mardi dans les locaux de la sous-direction antiterroriste (SDAT) à Paris pour la poursuite de leur garde à vue.

Ces deux hommes, âgés de 26 et 30 ans, font partie d'un groupe de cinq personnes interpellées lundi à Cannes et dans le Var, dans le cadre de l'enquête sur l'environnement du "groupe de Cannes". L'un des deux gardés à vue devra notamment expliquer les raisons de séjours à l'étranger, dont au moins un en Syrie.

Les deux suspects fréquentaient la mosquée de Cannes, autour de laquelle gravitaient les autres membres du groupe, arrêtés pour plusieurs d'entre eux en octobre 2012 après un attentat à la grenade contre une épicerie casher de Sarcelles, dans le Val d'Oise.

M. T. avec AFP