BFMTV

Braquage dans les Ardennes: le corps serait celui d'un malfaiteur

Fourgon blindé

Fourgon blindé - -

Le cadavre retrouvé près d'un fourgon braqué à l'explosif, mercredi, sur une route départementale ardennaise, serait celui de l'artificier du groupe de malfrats.

Le cadavre d'un homme, retrouvé jeudi après l'attaque par explosif d'un camion de la Brink's près de Signy-le-Petit, aurait été identifié comme celui de l'artificier du groupe de malfaiteurs.

Ce braquage, survenu mercredi sur une route départementale ardennaise, avait été réalisé à l'aide d'un piège à l'explosif. Une première en France : les malfaiteurs avaient creusé la chaussée pour y déposer les explosifs, puis tendu un câble en travers de la route afin de les déclencher au passage du camion.

L'artificier a chuté, selon des témoins

Après l'explosion, le fourgon s'est renversé dans un fossé avant de percuter un arbre. Des témoignages de gens bloqués par l'action établissent que le malfaiteur qui a provoqué l'explosion s'est alors retrouvé au sol. Les malfrats ont ensuite fait sauter la porte arrière du véhicule à l'aide d'autres explosifs.

Une autopsie pratiquée vendredi doit confirmer le rôle de cet homme.