BFMTV

Blocage annoncé de la prison de Fleury-Mérogis après l'agression de deux surveillants

Les surveillants ont bloqué la prison de Fleury-Mérogis, dans le cadre d'une mobilisation nationale pour dénoncer un manque de moyens.

Les surveillants ont bloqué la prison de Fleury-Mérogis, dans le cadre d'une mobilisation nationale pour dénoncer un manque de moyens. - AFP

Le syndicat FO appelle au blocage jeudi matin, à partir de 6 heures, de la prison de Fleury-Mérogis, le plus grand centre pénitentiaire d'Europe. Cet appel intervient après l'agressions de deux surveillants en deux jours.

Ce mercredi, un gardien a été blessé grièvement au visage par un détenu. L'incident s'est déroulé vers 14h30 dans un quartier spécifique du bâtiment D3 de la maison d'arrêt quand le prisonnier a sollicité l'aide d'un surveillant. S'approchant calmement de lui, il lui a alors asséné un violent coup de lame au niveau du visage, le coupant profondément de la tempe au menton. Un autre surveillant a pu refermer la cellule et donner l'alerte.

La veille, un détenu s'en est pris à un autre surveillant en tentant de l'étrangler. L'agression s'est produite peu avant 14 heures au moment où le gardien s'est présenté à la cellule du prisonnier. Sans aucune raison, ce dernier lui a sauté à la gorge en la serrant très fort. L'alerte a, là-aussi, été donnée immédiatement.

J.C.