BFMTV

Bernard Cazeneuve lance un appel aux volontaires pour rejoindre la réserve opérationnelle

Comme l'avait annoncé François Hollande après l'attentat de Nice, la France va mobiliser sa réserve opérationnelle pour renforcer la sécurité sur tout le territoire. Bernard Cazeneuve lance également un appel aux volontaires afin de rejoindre cette force citoyenne.

Deux jours après l'attentat de Nice, Bernard Cazeneuve a annoncé vouloir renforcer la présence des forces de sécurité sur l'ensemble du territoire. Pour cela, il va mettre en oeuvre, comme annoncé par François Hollande la veille, la réserve opérationnelle. Celle-ci sera composée de 12.000 personnes. Parmi les personnes mobilisables, 9000 seront déployés dans la gendarmerie et 3000 pour la police nationale.

Mais le ministère de l'Intérieur compte profiter de l'élan de solidarité nationale et lance aussi à appel à rejoindre cette réserve. Cette force doit "soulager" les policiers et gendarmes pour certaines missions. Elle est donc composée de volontaires, à savoir des citoyens Français avec ou sans expérience militaire, qui signent un engagement de un à cinq ans et reçoivent une formation et un entrainement spécifique.

100.000 agents mobilisés

"Comme nous constatons l'élan de solidarité de nos concitoyens dans l'épreuve terrible du terrorisme à laquelle notre pays est confrontée, je voudrais lancer un nouvel appel à rejoindre cette réserve opérationnelle pour tous les Français patriotes qui le souhaitent", a assuré le ministre de l'Intérieur lors d'un point presse ce samedi 16 juillet.

Pour l'application de cette mobilisation citoyenne, Bernard Cazeneuve a indiqué que la Gendarmerie nationale et la police allaient communiquer sur les conditions d'intégration de cette réserve. 

Par ailleurs, le ministre de l'Intérieur a assuré que "le niveau de présence des forces de sécurité était actuellement de 100.000 agents, 53.000 policiers, 36.000 gendarmes et 10.000 militaires". 

IV