BFMTV

Bastia: deux hommes en garde à vue après des incidents avec la police en février

Une voiture de police (photo d'illustration)

Une voiture de police (photo d'illustration) - AFP

Deux hommes ont été placés en garde à vue ce lundi à Bastia dans le cadre de l'enquête sur des incidents survenus en février, au lendemain d'accrochages à Reims entre des policiers et des supporters de Bastia, a indiqué le parti indépendantiste Corsica Libera.

D’après Corsica Libera, un parti membre de la majorité nationaliste de l'Assemblée de Corse, deux hommes ont été interpellés et placés en garde à vue à Bastia ce lundi, suite aux incidents survenus en février, au lendemain de l’affrontement entre policiers et supporters bastiais à Reims. L’un des deux hommes arrêtés fait d’ailleurs partie des militants de Corsica Libera. Le parti a appelé à des rassemblements devant les mairies de Bastia et d'Ajaccio ce lundi soir.

Le match Reims-Bastia du 13 février, point de départ

Le 14 février dernier, de violents incidents avaient opposé des policiers et des supporters en colère du Sporting Club de Bastia (SCB), qui avaient notamment lancé des cocktails Molotov, près du commissariat de Bastia. Ces incidents faisaient suite à ceux survenus la veille à Reims, après un match du club de football bastiais, et qui avaient opposé des policiers à des supporters du SCB. L'un d'eux, Maxime Beux, avait été grièvement blessé au cours de ces incidents et a perdu l'usage d'un oeil.

A.M avec AFP