BFMTV

Avignon: condamnée pour avoir escroqué 598.000 euros à la Caf

Chambre bleue renfermant un berceau vide. (illustration)

Chambre bleue renfermant un berceau vide. (illustration) - -

Une Avignonnaise a été condamnée mercredi à trois ans de prison dont la moitié ferme, pour avoir escroqué la Caisse d'allocations familiales en déclarant de fausses grossesses.

Elle s'est déclarée seule avec un enfant, huit fois de suite. Sauf que cette progéniture n'a jamais existé. Une femme de 63 ans a été condamnée à trois ans de prison dont la moitié avec sursis mercredi, par le tribunal correctionnel d'Avignon, pour ces escroqueries. Huit Caisses d'allocations familiales ont ainsi été abusées, pour un préjudice estimé à 598.000 euros.

Huit grossesses déclarées à huit caisses différentes

Entre 2002 et 2005, Francine Santiago a effectué des fausses déclarations de grossesse sous plusieurs identités auprès de huit Caf (Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Drôme, Gard, Hérault, Haute-Garonne, Tarn et Aude). Elle rédigeait ensuite de fausses déclarations de naissance et de parent isolé afin de percevoir diverses prestations.

Le montant du préjudice retenu par la procédure judiciaire s'élève à 598.000 euros. Mais pour l'avocate des Caf, maître Laurence Bastias, une partie des détournements sont prescrits et la fraude globale approcherait 1,2 million d'euros.

Une arnaque au modus operandi "simple mais astucieux"

"Le modus operandi était simple mais suffisamment astucieux pour bénéficier de sommes importantes", a résumé pour le ministère public, Abdelkrim Grini.

Abdelkrim Grini avait requis trois ans de prison dont 18 mois avec sursis à l'encontre de la sexagénaire qu'il a décrit comme "une tête de réseau". Huit autres personnes ont déjà été condamnées dans ce dossier.

D. N. avec AFP