BFMTV

Autoroute A1: 5 millions d'euros de bijoux et de vêtements dérobés lors d'un braquage

Les occupants de la Bentley ont été gazés.

Les occupants de la Bentley ont été gazés. - Philippe Huguen - AFP

Deux Qataries, en voyage dans la capitale, ont été gazées puis dépouillées de leurs bagages par deux hommes encagoulés.

Deux soeurs Qataries ont été victimes, lundi soir, d'un spectaculaire braquage à leur arrivée à Paris sur l'autoroute A1 à proximité de l'aéroport du Bourget où elles venaient d'atterrir, a appris BFMTV confirmant une information de LCI. Le montant du butin est estimé à cinq millions d'euros. Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny et confiée à la Brigade de répression du banditisme de la police judiciaire parisienne. 

Vers 20h50, le convoi de la famille qatarie, composé de trois véhicules chacun conduit par un chauffeur privé, emprunte l'autoroute A1. Après avoir roulé une dizaine de minutes, la voiture de tête, une Bentley, dans laquelle se trouvaient les deux soeurs, est percutée par une Peugeot. Les trois hommes à bord font signe au chauffeur de prendre la prochaine sortie "Saint-Denis-La Courneuve".

Des braquages fréquents

Le chauffeur, embauché à l'année par la famille qatarie, descend de son véhicule pour aller à la rencontre des hommes. Aux policiers, il a expliqué, lundi soir, qu'il a d'abord cru à un accident avec un VTC. Jusqu'au moment où il aperçoit une arme de poing, type pistolet, à côté du levier de vitesse, et il se fait asperger avec du gaz lacrymogène par les braqueurs. Les trois malfaiteurs, cagoulés, se sont ensuite dirigés vers la Bentley et se sont emparés des bagages, bijoux et vêtements qui étaient dans le coffre.

Les deux victimes, qui devaient être entendues dans la journée de mardi, appartiennent à une grande famille d'entrepreneurs qataris qui possède un pied à terre dans un quartier huppé de la capitale. "Ce type de client, les riches Arabes comme elles, ont souvent beaucoup d'argent sur eux, estime un loueur de Bentley à Paris. Je pense que là, ils ont touché le jackpot."

Ce type de braquage se multiplie sur l'autoroute A1 qui relie les aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle et du Bourget à Paris. Sont visés les riches touristes principalement originaires du Golfe persique. En avril dernier, des braqueurs avaient dérobé à une collectionneuse taïwanaise 5 millions de bijoux Chanel. En août 2014, c'est un convoi de l'ambassade d'Arabie saoudite qui avait été attaqué juste avant de s'engager sur l'A1.

J.C. avec Sarah-Lou Cohen