BFMTV

Attaque au couteau à Nice: qui sont les trois victimes?

Une attaque au couteau commise dans une église en plein centre de Nice a fait trois morts, deux femmes et un homme. L'auteur de l'attaque a quant à lui été interpellé. Blessé, il a été transporté à l'hôpital.

Une onde de choc liée au terrorisme se répand à nouveau dans l'Hexagone. Ce jeudi matin, en plein coeur de Nice, trois personnes ont été tuées au couteau avant que leur assaillant ne soit neutralisé par balle par la police et conduit à l'hôpital.

"C'est cette fois-ci dans une église que la barbarie islamo-fachiste a choisi de frapper notre ville", a réagi sur BFMTV le maire de Nice ce jeudi matin.

Deux femmes et un homme

Parmi les victimes figurent une femme de 60 ans qui a été égorgée. Le procureur de la République antiterroriste a déclaré qu'elle avait été retrouvée à l'entrée de l'édifice religieux, et qu'elle présentait un "égorgement très profond, de l'ordre d'une décapitation".

Un homme de 55 ans, qui officiait comme sacristain, a lui-aussi été poignardé à l'intérieur de la basilique Notre-Dame de l'Assomption. Selon le procureur, il présentait une importante plaie à la gorge.

Une troisième personne, une femme de 44 ans, a été grièvement blessée par de multiples plaies occasionnées par une arme blanche. Elle a réussi à fuir vers un bar en face de l'église pour s'y réfugier. Avant de succomber à ses blessures à proximité de la basilique, elle a dit aux secours: "Dites à mes enfants que je les aime".

Un riverain a donné l'alerte permettant l'interpellation du l'assaillant vers 9h10. Alors que les secours le prenaient en charge, il répétait, selon le maire de Nice Christian Estrosi, "Allah Akbar". Une information confirmée à l'AFP par une source proche de l'enquête.

Le parquet national antiterroriste s'est saisi de l'enquête ouverte pour "assassinat en lien avec une entreprise terroriste".

Cécile Ollivier avec Ambre Lepoivre