BFMTV

Attaque à Paris: le principal suspect a revendiqué son acte dans une vidéo

Le jeune homme originaire du Pakistan avait par ailleurs déjà été interpellé en juin pour des faits de violence.

Il affirme n'avoir aucun lien avec Al-Qaida ou Daesh. Le principal suspect de l'attaque au hachoir devant les anciens locaux de Charlie Hebdo à Paris a revendiqué son acte dans une vidéo, a appris BFMTV d'une source proche du dossier.

L'homme, qui se présente comme d'origine pakistanaise, s'exprime en ourdou - sa langue maternelle - et explique son geste dans la vidéo récupérée par les enquêteurs.

Une précédente interpellation en juin dernier

Selon cette même source, le jeune homme avait déjà été interpellé en juin dernier pour d'autres faits de violence. Une rixe survenue entre membres de la communauté pakistanaise avait entraîné l'intervention des forces l'ordre qui ont procédé à l'interpellation de plusieurs personnes dont l'auteur principal de l'attaque de vendredi. Les policiers avaient alors mis la main sur un hachoir dont il n'avait pas fait usage.

Placé en garde à vue depuis vendredi, le principal suspect a assumé samedi "son acte qu'il situe dans le contexte de la republication des caricatures qu'il n'a pas supportée" et a confié avoir procédé à des repérages devant l'immeuble où se trouvait les anciens locaux de l'hebdomadaire satirique. Il ignorait toutefois que la rédaction de Charlie Hebdo avait changé de bureaux suite à l'attaque des frères Kouachi en janvier 2015.

Mélanie Vecchio avec Hugues Garnier