BFMTV

Argentan: suicide d'un détenu de 22 ans libérable en octobre

Le jeune homme a été découvert en cours de journée, le 21 août, par un surveillant qui venait le chercher pour la promenade

Le jeune homme a été découvert en cours de journée, le 21 août, par un surveillant qui venait le chercher pour la promenade - -

Un jeune détenu s'est suicidé dimanche 21 août à la maison d'arrêt d'Argentan alors qu'il aurait été libérable en octobre 2016, soit dans deux mois. Une information judiciaire a été ouverte pour tenter d'éclaircir les causes de sa mort.

Un détenu âgé de 22 ans et libérable au mois d'octobre prochain s'est suicidé dimanche 21 août dans sa cellule de la maison d'arrêt d'Argentan dans l'Orne. Le jeune homme avait été condamné à six ans de prison dont un avec sursis et il purgeait actuellement sa quatrième année de détention, pour avoir blessé un gendarme en octobre 2012.

Deux mois avant son éventuelle libération

Le jeune homme a été découvert en cours de journée par un surveillant qui venait le chercher pour la promenade mais le procureur n'a pu confirmer l'existence d'une lettre à sa mère, évoquée par plusieurs médias, dans laquelle le jeune homme aurait fait part de son malaise. Une information judiciaire a été ouverte lundi 29 août pour rechercher les causes de sa mort selon le procureur de la République de la ville Hugues de Phily: 

"J'ai demandé à un juge d'instruction de mener cette enquête. C'est lui qui a également ordonné une autopsie".

Le centre de détention d'Argentan dispose d'une "capacité opérationnelle de 638 détenus" et en accueille actuellement "556" indique l'administration pénitentiaire. 

la rédaction avec AFP