BFMTV

Ardèche: elles enlacent des résidents d'une maison de retraite pour voler leurs bijoux

Résidence de Privas (Ardèche)

Résidence de Privas (Ardèche) - Capture d'écran Google Maps

Les deux voleuses n'ont pas encore été retrouvées. Une enquête a été ouverte.

Deux jeunes femmes ont dérobé vendredi 7 et samedi 8 avril des bijoux dans trois résidences de la Mutualité de l'Ardèche situées dans les communes de Privas, d'Aubenas et du Teil, rapporte France Bleu, qui précise que "leur technique était bien rodée".

Se présentant comme des représentantes d'associations, les deux jeunes femmes ont pénétré sans mal dans les maisons de retraite, puis ont frappé aux portes des chambres des résidents. Une fois entrées, elles leur ont demandé de signer une pétition, "moyennant un euro", indique France Bleu. Puis, pour les remercier, les deux jeunes femmes leur ont fait des câlins. C'est à ce moment, lors du câlin, qu'elles ont dérobé des chaînes et des bracelets.

En tout, cinq personnes ont été volées. Les famille ont porté plainte et une enquête a été ouverte. La trace des voleuses n'a pas encore été retrouvée. "C'est la première fois qu'on a ce type de larcins dans nos établissements", a expliqué à France Bleu Geneviève Bobillon, directrice générale de la Mutualité Française Ardèche Drôme.

Ces résidences, en effet, ne sont pas protégées: "toutes les familles, les amis, les voisins peuvent venir voir les personnes âgées", indique-t-elle. "Nous allons bien sûr voir ce qu'il est possible de faire, mais des solutions pour assurer une sécurité complète, nous n'en avons pas."

Jérôme Lachasse