BFMTV

Arbitrage Tapie: Jean-François Rocchi mis en examen

L'ancien président du Consortium de réalisation (CDR), Jean-François Rocchi

L'ancien président du Consortium de réalisation (CDR), Jean-François Rocchi - -

L'ancien président du Consortium de réalisation (CDR), Jean-François Rocchi, a été mis en examen mercredi soir pour "escroquerie en bande organisée" et "usage abusif de pouvoirs sociaux" dans l'enquête sur l'arbitrage ayant clos le litige entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais en 2008, a annoncé le parquet de Paris dans un communiqué.

Cette mise en examen de l'ancien président de la structure chargée de gérer le passif du Crédit Lyonnais intervient peu après celle du patron d'Orange, Stéphane Richard, pour son rôle en tant que directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy au moment de l'arbitrage.

L'avocat de Jean-François Rocchi s'est étonné de la mise en examen de son client alors que l'ex-ministre a bénéficié du statut de témoin assisté.

Dans leurs déclarations publiques avant leur garde à vue, Stéphane Richard et Jean-François Rocchi se sont rejetés la responsabilité de l'initiative d'envisager un arbitrage.

Ce dernier avait affirmé qu'il n'avait fait que "mettre à l'étude" à la demande de Stéphane Richard une proposition des liquidateurs du groupe de Bernard Tapie suggérant un arbitrage. Stéphane Richard affirme l'inverse.


À LIRE AUSSI:

>> Arbitrage Tapie: "une manipulation, une fraude" pour Peyrelevade

>> Affaire Tapie: Stéphane Richard est mis en examen

>> Arbitrage Tapie: Richard donne sa version des faits

>> Affaire Tapie: l'arbitrage ordonné par l'Elysée?

S. A. avec AFP