BFMTV

Alsace: prison ferme pour une série de violentes fessées sur un enfant de 6 ans

Une fessée - Image d'illustration

Une fessée - Image d'illustration - Loïc Venance - AFP

Le condamné a interdiction, jusqu'à nouvel ordre, de rentrer en contact avec sa victime.

Devant le tribunal correctionnel de Strasbourg, un homme de 42 ans, beau-père d'un enfant de six ans, a tenté de justifier les violences qu'il a commises à l'encontre du petit garçon.

Comme le signale le quotidien L'Alsace, les faits remontent à plus tôt dans l'année. Courroucé par un mot dans le carnet de correspondance de l'écolier, le quadragénaire a alors pris le petit garçon à part dans une pièce de ce logement d'Haguenau afin de le punir.

Sauf que, devant la violence des faits, sa grande sœur, âgée de 13 ans, décide de filmer la scène, à travers la porte. Et comme le signale encore la publication régionale, la courte séquence a été diffusée lors du jugement. Sur cette dernière, onze violents coups sont entendus jusqu'a ce que la mère du petit garçon n'intervienne afin de mettre fin au supplice. 

Plainte auprès de la gendarmerie

Ce n'est que quelques jours plus tard, alors que le père de l'enfant l'accueille dans le cadre d'une garde alternée, que les sévices, des traces rouges sur son corps, sont repérés. Immédiatement, une plainte est déposée auprès de la gendarmerie alsacienne. 

"Je pensais que c’était ce qu’il fallait ce soir-là. J’avais envie de lui faire passer l’envie d’avoir des fessées, qu’il y ait un déclic en lui", a expliqué le quadragénaire à la barre, niant toutefois des actes de maltraitance répétés.

Au final, le beau-père a été condamné à huit mois de prison dont quatre avec sursis. En plus d'une mise à l'épreuve de deux ans, il a également interdiction jusqu'à nouvel ordre de rentrer en contact avec sa victime. 

Hugo Septier