BFMTV

Alerte aux faux démarcheurs à l’approche des fêtes

Les arnaqueurs se déguisent parfois en policiers pour tromper leurs victimes et leur dérober des objets précieux chez eux.

Les arnaqueurs se déguisent parfois en policiers pour tromper leurs victimes et leur dérober des objets précieux chez eux. - Photo d'illustration

Ils se font passer pour des agents de services publics ou pour des policiers, afin de pouvoir rentrer chez vous et dérober des objets de valeur. Durant les fêtes de fin d’année, les faux démarcheurs ne chôment pas, ils seraient même de plus en plus nombreux.

Les escrocs ne prennent pas de vacances. Les arnaques à la fausse identité, aussi appelées "vol à la fausse qualité", ne disparaissent pas à l’approche des fêtes.

Bien au contraire malheureusement. En région parisienne, la combine fonctionne particulièrement bien en cette fin d'année: des voleurs portent des gilets aux couleurs de la Sivom (entreprise chargée de la collecte des déchets) pour tromper leurs victimes.

Les personnes âgées souvent visées

Selon Le Parisien, ces malftrats ont récemment agi en Essonne, particulièrement au Val d’Yerres et à Sénart en faisant diversion grâce à une vraie-fausse vente de calendriers. Un retraité âgé de 82 ans, dont le quotidien a recueilli le témoignage, s'est ainsi fait voler "plusieurs milliers d'euros" et "des bijoux".

Au mois de décembre, les faux démarcheurs, qui se font passer pour des policiers, des pompiers, des assistances sociales, des artisans ou des agents du service public, essaient en permanence d’arnaquer leurs victimes, souvent des personnes âgées. Economies, bijoux ou objets de valeur, tout y passe: l’objectif pour eux est de ne pas repartir les mains vides.

La première équipe fait les repérages, la seconde agit

Grâce à leur subterfuge, ils ont un prétexte parfait pour s'introduire dans les domiciles. Pendant que l'un détourne l'attention de la victime, l'autre dérobe les objets de valeur.

Parfois, les voleurs agissent même en deux binômes. Une première équipe qui fait les repérages, met à l’aise la future victime, et ne vole rien. Puis, une seconde, qui se présente en affirmant vouloir vérifier que rien n’a disparu dans l’habitation… et en profite pour subtiliser les bijoux, carte bleue ou autres biens de valeur.

Un appel à la plus grande vigilance de la part des mairies

Impossible d’avoir des chiffres précis du nombre de "vols par ruse" en cette fin d’année 2016, la direction départementale de la sécurité publique refuse de communiquer à ce propos. Ce qui est clair, c’est que les mairies n’hésitent pas à alerter leurs concitoyens sur les risques qu’ils encourent.

"En cas de doute, il ne faut jamais laisser quelqu'un entrer dans son domicile", assurent le commandant Fabienne Béréni et le major Pascal Rougier, du commissariat de Palaiseau, interrogés par Le Parisien.

La mairie de Vincennes tient à rappeler que "pendant les périodes de fêtes de fin d'année, (...) aucune personne se recommandant de la ville ou d'une société prestataire de la ville de Vincennes n'est habilitée à venir vendre un calendrier ou demander des étrennes".

"Ni les agents municipaux, ni ceux du prestataire de la Ville en charge de la collecte (la société Derichebourg) ne sont autorisés à demander des 'étrennes' aux habitants. Plusieurs témoignages montrent que des imposteurs sollicitent actuellement les Vincennois en se faisant passer pour des éboueurs: si vous y êtes confrontés, n'hésitez pas à le signaler à la police municipale ou la police nationale".

Quelques conseils utiles afin d'éviter de tomber dans le piège

Ces arnaques ne concernent pas seulement la région parisienne, tout le territoire est concerné. A l’image de la ville de Rouen, qui donne des conseils préventifs sur son site afin d’éviter d'être confronté à une telle situation.

-"Installer sur votre porte palière un 'judas' ou un entrebâilleur.
-En cas de doute, appeler le service dont la ou les personnes se réclament sachant que pour certains, toute venue doit être précédée d’un avis de passage (EDF, GDF, Compagnie des eaux...)
- Ne jamais laisser la personne seule dans le logement.
-Ne pas se laisser abuser en signant un papier dont le sens ou la portée ne semble pas claire".

"Seuls les agents de Conseil départemental porteurs d'une carte professionnelle d'identification sont habilités à effectuer des visites à domicile”, précise le conseil départemental du Gers.

Aussi, en cas de doute, un simple appel à l'entreprise ou au service public dont votre interlocuteur se réclame vous permettra de s’assurer qu'il en fait bien partie.

B.L.