BFMTV

Agression à la prison d'Osny: le détenu mis en examen pour tentative d'assassinat terroriste

L'agresseur des surveillants de la prison d'Osny a été mis en examen.

L'agresseur des surveillants de la prison d'Osny a été mis en examen. - AFP

Le détenu soupçonné d'avoir agressé à l'arme blanche deux surveillants de la prison d'Osny, dans le Val d'Oise, dimanche, a été mis en examen ce jeudi soir pour tentative d'assassinat terroriste.

Le détenu radicalisé ayant agressé deux surveillants à la maison d'arrêt d'Osny, dimanche, dans le Val d'Oise, a été mis en examen ce jeudi pour tentative d'assassinat terroriste, a-t-on appris auprès du Parquet de Paris. La garde a vue a en revanche été levée pour trois autres détenus, a-t-on précisé de même source. 

Le détenu voulait passer à l'acte "au nom de Daesh"

Bilal Taghi, 24 ans, a été mis en examen pour "tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Le détenu a expliqué qu'"il voulait passer à l'acte immédiatement au nom de Daesh", acronyme de l'organisation jihadiste Etat islamique, selon une source proche du dossier. 

Dimanche, au moment du départ en promenade, l'agresseur présumé, détenu dans l'unité de prévention de la radicalisation, a blessé deux surveillants avec un couteau artisanal, un morceau de métal de 15 cm fixé sur un manche, selon une source proche du dossier. Un collègue venu à son secours a lui aussi été blessé au bras.

A.S. avec AFP