BFMTV

Affaire Sophie Le Tan: son sang retrouvé sur les chaussures et au domicile du suspect, Jean-Marc Reiser

L'étudiante de 20 ans a disparu le 7 septembre dernier à Schiltigheim, près de Strasbourg. - Police nationale

L'étudiante de 20 ans a disparu le 7 septembre dernier à Schiltigheim, près de Strasbourg. - Police nationale - -

Jean-Marc Reiser, 58 ans, est mis en examen pour "assassinat, enlèvement et séquestration" dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Sophie Le Tan, survenue le 17 septembre dernier près de Strasbourg.

Des traces du sang de Sophie Le Tan ont été retrouvées sur une paire de chaussures et sur une veste de Jean-Marc Reiser, ainsi que sur le sol de son appartement, a-t-on appris d'une source proche du dossier ce lundi, confirmant des informations du journal Le Parisien. Des traces de sang ont notamment été découvertes autour de la machine à laver du principal suspect.

Jean-Marc Reiser, mis en examen et incarcéré pour "assassinat, enlèvement et séquestration", est le suspect n°1 dans la disparition de Sophie Le Tan. La jeune fille de 20 ans avait disparu le 17 septembre 2018 à Schiltigheim, près de Strasbourg, alors qu'elle devait visiter un appartement proposé par le suspect. 

Bien qu'il continue de nier les faits, des traces de sang avaient déjà été retrouvées sur une scie lui appartenant en mars dernier. Lors de ses auditions, Jean-Marc Reiser avait reconnu qu'il connaissait Sophie Le Tan et qu'il l'avait déjà croisée à la faculté, puis il avait affirmé l'avoir croisée le jour de sa disparition, le 7 septembre dernier. Face aux enquêteurs, l'homme a ensuite expliqué qu'il l'avait invitée à monter chez lui pour la soigner, car Sophie Le Tan s'était sérieusement blessée à la main.

Rym Bey avec Jeanne Bulant