BFMTV

Affaire Elodie Kulik: Willy Bardon dépose une nouvelle demande de remise en liberté

La façade du palais de justice de Douai.

La façade du palais de justice de Douai. - PHILIPPE HUGUEN

INFO BFMTV - Condamné en décembre 2019 pour l'enlèvement, le viol et la séquestration d'Elodie Kulik, Willy Bardon s'apprête à déposer une nouvelle demande de remise en liberté.

Plus de six mois après sa condamnation à 30 ans de réclusion criminelle, Willy Bardon s'apprête à deposer une nouvelle demande de remise en liberté. L'audience doit avoir lieu le 10 juillet, à Douai, selon une information de BFMTV. L'homme de 45 ans, condamné pour l'enlèvement, le viol et la séquestration d'Elodie Kulik en 2002, clame depuis toujours son innocence.

Une première demande rejetée

En février, il avait déjà soutenu une première demande de remise en liberté devant les juges de la chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Amiens. Mais ces derniers l'avaient rejetée pour "éviter des pressions sur les témoins" en attendant le procès d'appel, rapportait alors France Bleu. Les juges souhaitaient également éviter que Willy Bardon ne se soustrait "par un quelconque moyen à la justice".

L'Axonais a interjeté appel du verdict rendu le 6 décembre 2019 à la suite duquel il a tenté de se suicider dans l'enceinte du tribunal en ingurgitant un cachet de Temik, un puissant pesticide.

Mélanie Bertrand avec Ambre Lepoivre